Travail, communauté, anarchie

Archives 2018

Au nord de Nantes, en pleine campagne, le village de Notre-Dame-des-Landes a fait parler de lui pendant des décennies pour sa zone à défendre (zad) – ou zone d’aménagement différé. Sans cesse repoussé, le vieux projet d’aéroport a été définitivement enterré par le gouvernement en janvier 2018. Certains habitants squatteurs ont finalement été expulsés. D’autres zadistes ont refusé de quitter le territoire et ont régularisé leur situation pour pouvoir poursuivre leur vie en communauté et l’entretien d’un système économique en marge du capitalisme. Produire sur place, pour ne pas trop dépendre de l’extérieur. Et proposer la vente à prix libre pour mettre en œuvre le principe : “A chacun selon ses moyens”.